Certaines bactéries de la flore commensale exacerberaient-elles la carcinogenèse colorectale ?

Résumé : Le microbiote intestinal entretient une relation mutualiste forte avec l’hôte. Depuis la mise en évidence de modifications de sa composition chez les patients atteints de cancer colorectal, le microbiote intestinal est considéré comme un facteur contribuant à part entière à cette pathologie. Nous avons focalisé notre attention dans cette revue sur trois espèces bactériennes commensales, Bacteroides fragilis, Fusobacterium nucleatum et Escherichia coli, qui semblent émerger sous les traits de pathogènes et participer au développement du cancer colorectal au travers de leurs propriétés inflammatoires et oncogéniques
Type de document :
Article dans une revue
médecine/sciences, EDP Sciences, 2016, 32 (2), pp.175-82. 〈10.1051/medsci/20163202011 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-riip.archives-ouvertes.fr/pasteur-01351541
Contributeur : Michel Courcelles <>
Soumis le : mercredi 3 août 2016 - 22:05:03
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:24

Identifiants

Collections

Citation

Jennifer Raisch, Guillaume Dalmasso, Richard Bonnet, Nicolas Barnich, Mathilde Bonnet, et al.. Certaines bactéries de la flore commensale exacerberaient-elles la carcinogenèse colorectale ?. médecine/sciences, EDP Sciences, 2016, 32 (2), pp.175-82. 〈10.1051/medsci/20163202011 〉. 〈pasteur-01351541〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

146