Babesia bovis and Babesia bigemina seroprevalences in cattle in Tunisia - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de Médecine Vétérinaire Year : 2009

Babesia bovis and Babesia bigemina seroprevalences in cattle in Tunisia

Séroprévalences de Babesiabovis et de Babesia bigemina chez les bovins en Tunisie

(1) , (1)
1

Abstract

The objective of this sero-epidemiological survey is to determine the prevalences of Babesia bovis and B. bigemina infections in cattle from the North of the Tunisia (12 villages). The serum antibodies specifically targeted against parasite antigens were investigated using indirect immunofluorescent assays in 345 cattle (311 females and 34 males, 44 young (< 1 year old) animals and 301 adults) belonging to local species (n = 139). European species (n = 106) or crossbreds (n = 100). Globally, 72.2% animals were positive for one protozoan, the B. bovis seroprevalence (56.5%) being significantly higher than the B. bigemina one (41.4%) and 25.8% of cattle were positive for the both babesias. Moreover, young cattle (34.1%) were significantly less exposed than adults (77.7%) and the infection risk also appeared significantly lower for European species than for local species. The observed seroprevalences did not significantly vary according the bioclimatic zones because of the great heterogeneity of the infection rates accordingly villages, mainly in sub-humid and semi-arid areas for B. bovis and in humid and sub-humid areas for B. bigemina. These results demonstrate the great seroprevalence of babesias in the North of Tunisia which is strongly linked to the local breeding practice.
L’objectif de cette étude séro-épidémiologique a été de déterminer les fréquences d’infection par 2 babésies (Babesia boviset Babesia bigemina) des bovins de la région Nord de la Tunisie. Les anticorps sériques spécifiquement dirigés contre les antigènes parasitaires ont été recherchés par des tests d’immunofluorescence indirecte chez 345 bovins (311 femelles et 34 mâles, 44 animaux de moins de 1 an et 301 bovins adultes) de races locales (n = 139), européennes (n = 106) ou croisées (n = 100) issus de fermes réparties sur 12localités. Globalement, 72.2 % des animaux testés ont donné un résultat positif pour l’une ou l’autre des babésies, la séroprévalence de B. bovis (56.5 %)étant significativement plus élevée que celle de B. bigemina(41.4 %) et 25.8 %ont présenté une double infection. Les jeunes se sont révélés significativement moins exposés que les adultes (34.1 % vs. 77.7 %). De même, la fréquence d’infection chez les animaux de races européennes a été significativement plus faible que celles des races autochtones. Les séroprévalences n’ont pas varié significativement en fonction de l’étage climatique en raison d’une très forte hétérogénéité des fréquences d’infection d’une localité à l’autre,principalement dans les zones sub-humides et semi-arides pour B. boviset dans les zones humides et sub-humides pour B. bigemina. Ces résultats démontrent la forte prévalence des infections par les babésies dans le Nord de la Tunisie qui est étroitement reliée aux pratiques d’élevage locales.
Not file

Dates and versions

pasteur-01375176 , version 1 (07-12-2016)

Identifiers

  • HAL Id : pasteur-01375176 , version 1

Cite

Y. M'Ghirbi, A. Bouattour. Séroprévalences de Babesiabovis et de Babesia bigemina chez les bovins en Tunisie. Revue de Médecine Vétérinaire, 2009, 160 (4), pp.209-214. ⟨pasteur-01375176⟩

Collections

RIIP RIIP_TUNIS
14 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More