Clinical spectrum of cobalamin deficiency in Tunisia

Résumé : Objectif : déterminer la prévalence des déficits en cobalamines (vitamine B12) chez différentes populations de patients présentant des manifestations cliniques pouvant être associées ou secondaires à un déficit en vitamine B12 ou en folates et analyser les données démographiques, cliniques et paracliniques chez les patients déficitaires en vitamine B12 en Tunisie. Méthodes : il s’agissait d’une étude prospective (1999-2001), multicentrique, incluant 604 patients répartis en quatre groupes : le premier groupe comportait 478 patients consécutifs présentant une hématopoïèse mégaloblastique sans signe de myélodysplasie avec ou sans anémie. Le deuxième groupe était composé de 34 patients présentant un tableau neurologique inexpliqué sans anémie mégaloblastique associée. Le troisième groupe était constitué de 82 individus présentant des manifestations psychiques isolées. Le quatrième groupe comportait dix patients ayant une thyroïdite d’Hashimoto. Résultats : le taux des cobalamines sériques était bas dans 98 %, 23 %, 14 % des cas, respectivement, des trois premiers groupes, alors qu’un seul patient du quatrième groupe était déficitaire en vitamine B12. Le test de Schilling réalisé chez un échantillon de 120 patients déficitaires en cobalamines a montré que 103 patients (86 %) étaient atteints par la maladie de Biermer. Ils avaient une médiane d’âge de 45,5 ans ; 97,5 % d’entre eux avaient une gastrite fundique atrophique sévère. L’Helicobacter pylori a été détecté chez seulement 5 parmi les 43 patients où il a été histologiquement recherché. Le bilan auto-immun chez ces patients montre : anticorps anti-cellules pariétales : 60,6 % ; anticorps anti-facteur intrinsèque : 42,5 % ; concordance entre les 2 anticorps : 48% ; anticorps anti-thyroïdiens : 23,4 % (2 % chez les témoins normaux) ; anticorps anti-nucléaire : 3 %. Conclusion : notre travail souligne la fréquence élevée des déficits en vitamine B12 en Tunisie particulièrement chez les sujets relativement jeunes. Nos patients présentaient un tableau clinique des formes florides des déficits en cobalamines (manifestations hématologiques sévères et troubles neuropsychiatriques). La cause principale sous-jacente de ces déficits était la maladie de Biermer. Les formes cliniques frustes méritent d’être recherchées et explorées même chez les sujets jeunes à risque.
Type de document :
Article dans une revue
Annales de Biologie Clinique, John Libbey Eurotext, 2007, 65 (2), pp.135-142. 〈10.1684/abc.2007.0041〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-riip.archives-ouvertes.fr/pasteur-01375232
Contributeur : Institut Pasteur Tunis <>
Soumis le : lundi 3 octobre 2016 - 01:55:20
Dernière modification le : lundi 5 février 2018 - 15:22:12

Identifiants

Collections

Citation

C. Maktouf, F. Bchir, H. Louzir, M. Elloumi, H. Ben Abid, et al.. Clinical spectrum of cobalamin deficiency in Tunisia. Annales de Biologie Clinique, John Libbey Eurotext, 2007, 65 (2), pp.135-142. 〈10.1684/abc.2007.0041〉. 〈pasteur-01375232〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42