Transgenerational impact of chemotherapy: Would the father exposure impact the health of future progeny? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie Year : 2017

Transgenerational impact of chemotherapy: Would the father exposure impact the health of future progeny?

Effets transgénérationnels des chimiothérapies : l’exposition du père influence-t-elle la santé des générations futures ?

(1) , (1) , (1)
1
G. Delbès
  • Function : Correspondent author
  • PersonId : 1011176

Connectez-vous pour contacter l'auteur

Abstract

The number of cancer survivors is increasing and their quality of life is becoming a major public health issue. Cancer treatments reduce men's reproductive health by targeting spermatogenesis. Ultimately, DNA, chromatin and the epigenome of spermatozoa can be altered in cancer survivors. Knowing whether the history of cancer and the treatments received can have consequences on the health of their offspring is therefore a fundamental question for these patients. This review gathers the experimental and epidemiological evidences of the effects observed on the direct descendants and on several generations, and draws up the state of knowledge on the mechanisms potentially involved. Experimental data describe inter- and transgenerational effects of paternal exposure depending on the type of treatment, dose and time of exposure. In the human population, the analysis of the effects specifically due to chemotherapy is still limited because they are often combined with irradiation treatments. However, it appears that chemotherapy agents affect the birth rate but do not have a significant impact on the health of the children born. Nevertheless, the demonstration of modifications of the sperm epigenome in cancer survivors, even after a period of remission, as well as changes in the sperm of the progeny in animal models, suggests a possible transgenerational transmission that remains to be studied in the human population.
Le nombre de survivants de cancer augmente et leur qualité de vie devient un enjeu majeur de santé publique. Les traitements de cancer diminuent la fonction de reproduction des hommes en ciblant la spermatogenèse. En fin de compte, l’ADN, la chromatine et l’épigénome des spermatozoïdes peuvent être altérés chez les survivants de cancer. Savoir si l’historique de cancer et les traitements reçus peuvent avoir des conséquences sur la santé de leur descendance est donc une question fondamentale pour ces patients. Cette revue de la littérature regroupe les évidences expérimentales et épidémiologiques des effets observés sur les descendants directs et sur plusieurs générations, et dresse l’état des connaissances sur les mécanismes potentiellement impliqués. Les données expérimentales décrivent des effets inter- et transgénérationnels d’une exposition paternelle en fonction du type de traitement, de la dose et du temps d’exposition. Dans la population humaine, l’analyse des effets spécifiquement dus aux chimiothérapies est encore limitée, car elles sont souvent combinées à des traitements d’irradiations. Toutefois, il apparaît que les agents de chimiothérapies affectent le taux de natalité, mais n’ont pas de conséquences significatives sur la santé des enfants nés. Cependant, la démonstration de modifications de l’épigénome des spermatozoïdes des survivants de cancer même après une période de rémission ainsi que chez les descendants dans des modèles animaux suggèrent une possible transmission transgénérationnelle qui reste à étudier dans la population humaine.
Not file

Dates and versions

pasteur-01854624 , version 1 (06-08-2018)

Identifiers

Cite

A. Tremblay, H. Beaud, G. Delbès. Effets transgénérationnels des chimiothérapies : l’exposition du père influence-t-elle la santé des générations futures ?. Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie, 2017, 45 (11), pp.609 - 618. ⟨10.1016/j.gofs.2017.09.004⟩. ⟨pasteur-01854624⟩

Collections

RIIP INRS-IAF
22 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More