Plague: Bridging gaps towards better disease control

Abstract : Après des siècles d'épidémies et plus de 100 ans après la découverte de l'agent pathogène, très peu de données sont disponibles sur la dynamique de la peste dans les réservoirs animaux, sur les vecteurs et sur l'évolution de la vulnérabilité des hommes. L'épidémie de peste récemment observée à Madagascar (2017) met en évidence les écarts observés en termes de connaissances de la dynamique de la maladie, des facteurs qui l'influencent, de la performance des tests diagnostiques et du traitement optimal recommandé. Puisque l'éradication de la peste est impossible en raison de l'omniprésence de la bactérie chez les animaux, l'approche multisectorielle de l'OMS « Un monde, une santé » doit être adoptée en faisant appel aux disciplines relatives à la santé animale, humaine et environnementale afin de mieux contrôler cette maladie liée à la pauvreté. Cet article s'est intéressé aux différents aspects de la maladie pour lesquels davantage d'outils et une meilleure compréhension sont nécessaires afin de mieux contrôler la maladie dans les pays endémiques.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [82 references]  Display  Hide  Download

https://hal-riip.archives-ouvertes.fr/pasteur-01919329
Contributor : Volatiana Manohisoa Randriamanantsoa <>
Submitted on : Monday, November 12, 2018 - 12:49:36 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 3:58:01 PM

Identifiers

Citation

E. D’ortenzio, N. Lemaître, C. Brouat, P. Loubet, F. Sebbane, et al.. Plague: Bridging gaps towards better disease control. Médecine et Maladies Infectieuses, Elsevier Masson, 2018, 48 (5), pp.307 - 317. ⟨10.1016/j.medmal.2018.04.393⟩. ⟨pasteur-01919329⟩

Share

Metrics

Record views

44