[Sero-epidemiologic profile of toxoplasmosis in northern Tunisia]. - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Parasite Year : 2001

[Sero-epidemiologic profile of toxoplasmosis in northern Tunisia].

Profil séro-épidémiologique de la toxoplasmose au nord de la Tunisie

(1) , (1) , (2) , (1) , (1)
1
2

Abstract

Toxoplasma antibodies prevalence was studied in the north of Tunisia where a mild climate prevails. Two groups of individuals were investigated: 857 living in rural area and 564 living in urb town. Sera were analysed by ELISA and indirect immunofluorescence. The overall prevalence was 58.4%. It roses from 24.5% at ten years to 52.1% at 20 years of age. A maximum level, around 70%, was reached by about 30 years. The risk of acute infection after this age seemed low as judging by the proportion of high antibodies titers observed in this group (14.2% before 30 years vs 3.7% after). A significantly higher prevalence was detected in urban residents (67% vs 52.8%). In this group, the rate of seroconversion seems the highest between ten and 20 years of age and the majority of women are infected before reaching childbearing age. In the rural area, the seropositivity is lower between ten-20 years and many women at childbearing age still susceptible to toxoplasmosis. The risk of acute infection seems higher in the youngest ones as showed by the proportion of high antibodies titers observed in the 18-30 age group (9.2%) compared to the one observed after 30 years (1.9%).
La prévalence de la toxoplasmose a été étudiée dans le nord de la Tunisie chez 857 individus d'origine rurale et 564 individus d'origine urbaine. Les anticorps anti-toxoplasmiques ont été recherchés par immunofluorescence indirecte (IFI) et par ELISA. La prévalence de la toxoplasmose dans la population générale était de 58,4 %. Elle a significativement varié avec l'âge, passant de 24,5 % à dix ans à 52, I % à 20 ans, pour atteindre un maximum autour de 70 % vers l'âge de 30 ans. A partir de cet âge, les séroconversions semblent rares à en juger par la faible proportion des sérums à titres élevés en IFI (14,2 % avant 30 ans vs 3,7 % après 30 ans). La prévalence était significativement plus élevée en milieu urbain (67 % vs 52,8 %). Dans ce milieu, c'est entre dix et vingt ans, que les séroconversions semblent les plus fréquentes, la majorité des femmes étant alors immunisées à l'âge de la procréation. En milieu rural, l'immunisation, moins intense entre dix et 20 ans, fait que le nombre de femmes réceptives à la toxoplasmose à l'âge légal du mariage (18 ans) est plus important. Ce sont donc les femmes jeunes de ce milieu qui sont les plus exposées au risque d'infection toxoplasmique comme en témoigne la proportion élevée de sérum fortement positifs dans cette population (9,2 % pour les 18-30 ans vs 1,9 % pour les 30- 48 ans).

Dates and versions

pasteur-02025118 , version 1 (19-02-2019)

Identifiers

Cite

A. Bouratbine, E. Siala, M.K. Chahed, K. Aoun, R. Ben Ismail. Profil séro-épidémiologique de la toxoplasmose au nord de la Tunisie. Parasite, 2001, 8 (1), pp.61-66. ⟨10.1051/parasite/2001081061⟩. ⟨pasteur-02025118⟩

Collections

RIIP RIIP_TUNIS
28 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More