[Role of Toscana virus in meningo-encephalitis in Tunisia]. - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Pathologie Biologie Year : 2010

[Role of Toscana virus in meningo-encephalitis in Tunisia].

Rôle du virus Toscana dans les infections neuroméningées en Tunisie

(1) , (1) , (2) , (3) , (1) , (4)
1
2
3
4

Abstract

OBJECTIVES: To detect the presence of Toscana virus (TOSV) circulation in Tunisia and to study its role in viral meningo-encephalitis. PATIENTS AND METHODS: A total of 315 (167 sera and 178 cerobrospinal fluid [CSF]) samples was investigated. These samples are colleted from Tunisian patients with neurological diseases during the period between January 2003 and December 2009. All samples were tested negative for enterovirus, Herpes Simplex virus and West Nile virus. Detection for IgM and IgG specific to TOSV was done by ELISA tests. RESULTS: Specific IgM for TOSV were detected in 10 % of patients with neurological diseases (31 cases). These recent infections were distributed throughout the study period and predominated during summer and automn. Patients were originated, in the majority from the coastal region. IgG were isolated in 22 cases (7 %) corresponding to previous infection. CONCLUSION: This is the first report of TOSV circulating in Tunisia and its frequent implication in neurological diseases. These results incited to include TOSV as one of the viral etiologies to target in the diagnosis of viral meningitis and encephalitis in the country.
But de l’étude : Rechercher les témoins de l’éventuelle présence du virus Toscana (TOSV) en Tunisie et étudier son implication dans les infections neuroméningées dans le pays. Patients et méthodes : Au total, 167 prélèvements de sérums et 178 LCR collectés chez 315 patients, hospitalisés pour méningite ou méningo-encéphalite virale, ont été investigués. Ces prélèvements ont été collectés durant la période allant de janvier 2003 à décembre 2009 et ont été préalablement testés négatifs vis-à-vis des entérovirus, virus Herpes Simplex de type 1 et virus West Nile. La recherche des IgM et IgG spécifiques du TOSV a été faite par Elisa indirecte. Résultats : Dix pour cent (n = 31) de ces prélèvements se sont révélés positifs en IgM anti-TOSV ; ces cas sont répartis de façon homogène sur toute la période étudiée. Une infection ancienne a été détectée dans 7 % des cas (n = 22). L’infection neuroméningée à TOSV est plus fréquente chez l’homme (20/11), en période estivo-automnale et en zone côtière. Conclusion : Il s’agit là d’une première étude rapportant la circulation du TOSV en Tunisie et son rôle non négligeable dans les infections neuroméningées. Ces résultats nous incitent à une surveillance régulière avec recherche systématique d’une infection à TOSV devant toute atteinte neurologique. Il serait même intéressant de généraliser la recherche du TOSV à d’autres tableaux cliniques où il a été également impliqué comme le syndrome fébrile aigu ou le syndrome grippal type « grippe d’été ».
Not file

Dates and versions

pasteur-02049274 , version 1 (26-02-2019)

Identifiers

Cite

O. Bahri, O. Fazaa, N. Ben Alaya-Bouafif, M. Bouloy, H. Triki, et al.. Rôle du virus Toscana dans les infections neuroméningées en Tunisie. Pathologie Biologie, 2010, 59 (6), pp.e125-7. ⟨10.1016/j.patbio.2010.01.003⟩. ⟨pasteur-02049274⟩
112 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More